La lettre du Spéléo-Club de Paris

N°281 - Janvier 2010

Lundi 4 janvier 2010, par Spéléoclubdeparis // La lettre

Les recherches en côte d’or

Liaison Pré Cotoillot-Trou de la Roche

A la suite de la publication de l’exploration réalisée par notre club en octobre dernier dans le gouffre du Pré Cotoillot (Ampilly-les-Bordes), nous avons reçu un message de Jean- Yves Renard, président de l’Association spéléologique de la Côte d’Or (ASCO) qui nous rappelle que des "travaux importants" avaient été effectués dans cette perte par son club dans les années 1990. Dans le tome 2 de l’inventaire ASCO des cavités du département (1992), le gouffre du Pré Cotoillot est présenté avec un développement de 3 m. A l’évidence, notre camarade Arnaud Guyot a ajouté quelques mètres au chiffre publié. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que cette modeste avancée pourrait donner le signal d’une nouvelle phase des recherches sur ce réseau prometteur dont le Trou de la Roche de Quetigny est la résurgence. Et dans cette perspective, toutes les bonnes volontés seront utiles. Jean-François Balacey, lui-même membre de l’ASCO, et que nous avons eu le plaisir de voir lors de certaines de nos réunions mensuelles, nous a donné son avis sur la question : "La désobstruction de cette perte est un des objectifs principaux en Côte-d’Or. Certes, comme toute désobstruction, ce n’est pas gagné, il faut mobiliser les énergies pour réussir. Mais il y a certainement un réseau derrière le siphon non franchi du Trou de la Roche à Quemigny sur Seine. Pas aussi gros sans doute que la Combe aux Prêtres mais qui sait ? Plutôt que de creuser à côté de la perte, il pourrait être plus efficace de creuser un puits artificiel débouchant dans la cheminée non loin du siphon terminal. Il existe des balises efficaces pour cela. A suivre."

Trou des Anciens (Francheville)

La chasse devrait s’arrêter le 28 février et nous pourrions reprendre la "dézobe" dès le premier week-end de mars. Mais Bernard Le Bihan nous signale que la chasse, "c’est comme au foot, ils jouent aussi des prolongations... pour cause de jours de neige, plan de chasse non atteint, etc."

Spéléologie

JPEG - 8 ko

Sous l’appellation Événements obscuricoles — en bref Léo — se cache un projet ambitieux et original lancé par notre camarade Dominique Lavaur. Léo propose la découverte de la caverne dans sa dimension consubstantielle, l’obscurité, par le moyen d’une "promenade sensorielle" sous la conduite de guides, voyants et non-voyants. La phase 1 de Léo se déroulera dans la grotte de Lacave (Lot), en février prochain. Le mardi 29 décembre, une réunion de travail rassemblait dans une carrière de gypse de Triel-sur-Seine plusieurs "léoliens" de la région parisienne. Le copieux ordre du jour prévoyait une promenade dans l’obscurité, première répétition dans un environnement proche du milieu naturel. Pour le spéléologue, personnage de l’ombre et de la pénombre, davantage que de l’obscurité totale, cette expérience nouvelle est comme une sorte d’aboutissement dans l’appréhension du phénomène souterrain. A découvrir.

*** Notre camarade Jean-Pierre Combredet nous a apporté plusieurs chroniques où apparaît en premier lieu sa passion pour les aspects souterrains du cinéma de fiction Nous lui laissons la parole :

Prochainement au cinéma

Il y a cinq ans déjà je confiais aux lecteurs de Grottes & Gouffres (n°160, p. 34) le projet d’adaptation cinématographique du roman de Marc Klapczinski, Aô l’homme ancien. Toutefois le tournage de ce long métrage d’aventures ne devait commencer que l’hiver 2008 et s’achever au bout de trois mois, durant l’été 2009. Jacques Malaterre, son réalisateur, ayant bénéficié d’un financement européen a réuni des acteurs britanniques méconnus du public français pour retracer cette épopée trans-européenne. L’équipe de tournage a dû se déplacer d’Ukraine en Bulgarie où sont tournées les séquences souterraines dans des grottes naturelles de ce pays, et de Bulgarie en France (Camargue et Massif central) afin de trouver les paysages ressemblant à ceux que pouvaient voir les derniers néandertaliens il y a 28 000 ans. Comme évoquer la préhistoire ne peut se concevoir sans l’omniprésence d’animaux sauvages, le film met aussi en vedette des sangliers, des loups, des bisons et un ours blanc qu’on fit venir de Vancouver (Canada). Reste à espérer que cette fable philosophique sur la destinée de notre humanité soit bien supérieure au roman qui l’a inspirée. La sortie de Aô, le dernier homme de Neandertal (titre probable) est prévu en février. JPC

Bal souterrain pendant les fêtes

JPEG - 16.7 ko

Des festivités étaient organisées en cette fin décembre 2009 dans la vaste grotte de Lombrives (Ariège). La salle de la Cathédrale avait pour l’occasion été transformée en salle de bal. La grotte de Lombrives est reliée à la grotte préhistorique de Niaux. Jean Mauvisseau et Jean-Pierre Combredet ont eu le privilège d’explorer ces deux cavités de haut en bas et d’en répéter la traversée,

Signalons ici aux amateurs de bandes dessinées la parution aux éditions Lécureux d’un album de qualité signant les 40 ans d’existence de Rahan, La légende de la grotte de Niaux. Un cahier de trois pages sur la préhistoire en Ariège complète utilement cette lecture distrayante.JPC

Topographie

Depuis quelques années le pôle Nord magnétique se déplace de plus en plus rapidement vers la Sibérie, à l’est : 55 km par an actuellement ! Ces variations seraient dues à des déplacements d’un noyau ferrugineux profond de l’écorce terrestre. Ce phénomène doit être pris en compte lors des relevés topographiques que nous sommes amenés à réaliser, soit pour compléter une topo datant de quelques années, soit pour pointer avec précision une cavité sur la carte dont la direction du nord devient ainsi obsolète.JPC

Grottes et gouffres de croatie

JPEG - 17.6 ko

Notre ami croate Vlado Božić nous a fait parvenir un magnifique ouvrage sur "les grottes de Croatie ouvertes à la visite". Cet inventaire comprend 30 grottes touristiques, présentées chacune avec carte d’accès et plusieurs photos couleur, ainsi que d’autres cavités aménagées, mais non pour les touristes. Les spéléos ont droit à une présentation de grottes et de gouffres plus difficiles d’accès. Les images donnent un bel aperçu de la richesse spéléologique de ce pays en grande partie karstique. Le livre est écrit en serbo-croate, langue peu abordable, mais l’auteur nous a fourni en outre une table des matières en français et en anglais.

Vlado Božić, Vodič po pristupačnim špiljama i jamama u Hrvatskoj, 300 pages. (voir Jacques Chabert)

Résultat du concours sur le timbre de novembre

Mahomet fuyant les persécutions qu’il subit à La Mecque, traversa le désert en direction de la ville de Médine. Sur le point d’être rattrapé par les soldats armés lancés à sa poursuite, il décida de se cacher dans une grotte. Le Coran cite alors qu’une araignée tissa une toile recouvrant l’entrée de la grotte et que, derrière, une colombe couvait ses oeufs. Les poursuivants ne prirent pas la peine de fouiller la grotte, car si Mahomet s’était caché dedans, il aurait détruit la toile d’araignée et effrayé la colombe. La toile d’araignée apparaît discrètement sur le timbre irakien, mais pas la colombe. L’explication avait été donnée à propos d’un timbre égyptien dans la Lettre de février 2006. Bravo à Ivan Grenetier qui nous a donné la solution de cette énigme.

Le timbre du mois

JPEG - 27.2 ko

L’aragonite est composée des mêmes groupements d’atomes que la calcite. C’est du carbonate de calcium. Mais ces atomes sont répartis différemment dans l’espace, ce qui assure des propriétés distinctes au cristal qui se présente le plus souvent sous forme d’aiguilles (timbre slovène, 2007).

D’après Bernard Collignon, Spéléologie. Approches scientifiques, 1988.