Meuse

Lisle en Rigault

16-17 janvier 2010

Vendredi 19 février 2010, par Audrey Beauduc, Cécile Iribarnégaray, Florent Lauthier, Guillaumuss, Sabrina Mazon // Sorties

Les 16 et 17 janvier 2010, nous avons effectué notre première sortie en Lorraine dans la Meuse, en compagnie du club AFEGC.

Les participants :
- SCP : Audrey et Christophe, Stéphane D, Arnaud, Cécile et Florent, Thibault, Sabrina et Guillaume.
- AFEGC : Stéphane V, Emmanuel, Julia, Wilfried.

Stéphane V. nous fait découvrir un formidable gîte, la Maison Lorraine de Spéléologie : Moderne, propre, fonctionnel, tout cela pour 8 euros la nuit ! Faut le voir pour le croire...

Au programme du samedi : tous ensemble au réseau du Rupt-du-puits.

Entrée/Sortie dans cette rivière souterraine par un forage (P50m) d’environ 1m de diamètre. Nous avons cheminé dans l’eau, froide, jusqu’à mi-cuisse. Une baignoire plus profonde nous a fait hésiter : certains sont passés coute-que-coute (enfin mouille-que-mouille) pour équiper le passage avec un bout de corde afin que les suivants se trempent moins (relativement pour certains, je vous l’accorde)

Wilfried a observé un peu plus loin (et surtout plus haut) que le bout de son nez pour nous dégoter un passage aérien... donc sec ! La vire était pentue et glissante, mais nous évitait la trempette intégrale (fines bouches s’abstenir)

La pause déjeuner s’est déroulée sans crocodile, caïman au fond du réseau, et je vous rapporte ici quelques propos entendus à cette occasion :
- C, une fille lucide : Pouah, c’est la salade (de pâtes, NDLA) la plus dégueu jamais mangée sous-terre...
- S, un garçon un brin ironique : Miam-Miam, c’était succulent !
- T, un autre garçon, visiblement assoiffé : Et sinon, il reste du champagne ? ...

OUI, vous avez bien lu : l’un de nous a bien redemandé du CHAMPAGNE !?!?!

Mes amis, l’heure est grave, ça se gâte au SCP : on mangeait déjà très bien (excepté cette salade de pâtes manquant singulièrement de vinaigre ou de bon fromage, les avis divergent...) v’là-t’y pas que nous buvons désormais des bulles !! Figurez-vous que Christophe, dit cricri d’amûr, et dont c’était sa première sortie sous terre, nous a fait l’honneur de descendre un magnum de champagne pour fêter cela :) (Alors lui, quel fayot, il veut marquer des points... Et là, on lui accorde volontiers !)

Après avoir bu les dernières gouttes/bulles, nous avons constaté sur le chemin du retour une scission du groupe : les raisonnables faisant chemin inverse, et les courageux (ou dingues, c’est selon), bien tentés pour faire une boucle en passant par le laminoir des huitres qui peut se résumer ainsi : ramper, puis à 4 pattes, puis accroupi, puis à l’égyptienne (de profil)... et donc finir sur les rotules :)

La sortie nocturne du puits s’est faite sous la pluie, comme si nous n’avions pas eu assez d’eau (quoique... effectivement, le champagne nous a plutôt fait bouder l’eau de nos gourdes !)

Au menu du samedi soir : une raclette délicieuse ! Et deux galettes des rois à partager ! De mieux en mieux...

Au programme le dimanche :

Certains sont restés au gîte à se promener, discuter, papoter... Un autre groupe (Julia, Manu, Wilfried, Audrey, Christophe, Sabrina et Guillaume) est allé dans le réseau de la Sonnette : entrée dans la carrière par l’entrée de la gare, puis dans le réseau par l’entrée E2 (la première étant un peu trop arrosée) De beaux volumes, de l’eau ruisselante partout, un équipement broché facilité et un fond à -65m.

Avant de sortir de la carrière, mais après l’effort, nous avons eu droit au réconfort d’une galette et d’un peu de cidre !! (je vous le redis, ça ne s’arrange pas au SCP !)

Retrouvez ci-dessous toutes les photos de ce weekend sympathique en Meuse :)