La lettre du Spéléo-Club de Paris

N° 262 - Février 2008

février 2008, par Spéléoclubdeparis // La lettre

RÉDACTION INTÉRIMAIRE

JPEG - 28 ko
Le porche de Réveillon (B.Perrier)

En l’absence de son fondateur et rédacteur en chef, en sous-chef et en grouillot, Jacques Chabert, La Lettre s’est dotée d’une rédaction intérimaire. Jacques est parti se dorer aux chaleurs de l’été austral d’Amérique du Sud, mais nul doute qu’avec Daniel Teyssier sur la passerelle et Jean Taisne dans la soute à charbon, le vaisseau- amiral du SCP ne fende les flots à toute vapeur. Craignons toutefois, qu’à l’instar du Char de l’État, il ne finisse par naviguer sur un volcan !

LE RÉVEILLON À RÉVEILLON

Même si on n’était pas vraiment, le 31 décembre à 24 heures, au fond de la goule de Réveillon (Lot), cette sortie a dépassé nos espérances. Mme Delcayre-Lavaur, maman de Dominique Lavaur, nous a magnifiquement reçus dans la maison de famille de Meyronne, à deux pas de la grotte de Lacave.

Outre la goule, furent visités l’igue de Saint-Sol, le gouffre de Roque de Corn et l’évent de Mirandol.

Étaient présents : Audrey Beauduc, Gilles Caldor, Jacques et Marie-Ange Chabert, Jean-Pierre Combredet, Bruno Delprat, Ivan Grenetier, Cécile Iribarnégaray et Florent Lauthier, Elisabeth et Dominique Lavaur, Jasmine et Daniel Teyssier, Pascale Vivancos.

A.G. HYPOGÉE

Quant à l’assemblée générale du 17 janvier, elle fut souterraine à souhait, à la carrière des Capucins, sise sous l’hôpital Cochin, où nous eûmes accès grâce à l’obligeance d’un membre de la SEADACC : Jean-Luc Faure.

SCIENCES ET EXPLORATIONS

À cette journée, organisée par le Cosif (Comité spéléologique d’Île-de-France), nous étions neuf, ce qui représentait la plus forte délégation. L’assistance était clairsemée (guère plus d’une cinquantaine), ce qui est vraiment dommage, car les présentations étaient de qualité. Le temps du Festival spéléo d’Île-de-France . qui draina jusqu’à un millier de personnes . est décidément révolu. Jean-Marc Mattlet et sa Librairie spéléo avaient pourtant fait le déplacement depuis Bruxelles.

CONFÉRENCE

JPEG - 19.7 ko

Mardi 26 février à 19 heures 45 au Club alpin français d.Ile-de-France 12 rue Boissonade

Fadi Nader

du Spéléo-club du Liban Secrétaire général de l.Union Internationale de spéléologie

nous présentera

UNE BRÈVE APPROCHE GÉOLOGIQUE DE LA SPÉLÉOLOGIE

- Les structures géologiques
- Les paysages karstiques
- Les cavités du karst, leur formation et leur étude, etc.

Ne manquez pas cette conférence de notre camarade libanais, qui est aussi membre de notre club. Il nous aidera à mieux comprendre la complexité de ce fascinant univers souterrain.

LES PROJETS DE L’ÉTÉ 2008

Expédition internationale en Iran

Notre camarade Fadi Nader prépare en septembre-octobre 2008 une importante expédition internationale en Iran qu.il dirigera. Y participeront des spéléologues de nombreux pays.

Se sont déclarés intéressés des spéléologues d.Iran, bien entendu, mais aussi de Belgique (Eric Vandenbrouck et Jean-Pierre Bartholeyns sont également à l’origine de l.initiative), d.Allemagne, d.Italie, de Grande-Bretagne, d.Espagne, de Suisse, de Bulgarie, de Croatie, de Russie et même d.Australie et de Nouvelle-Zélande. Sans que la participation de tous soit assurée, on peut être certain que cette expédition organisée sous l.égide de l.Union internationale de spéléologie, sera véritablement internationale.

Nous aurons sans doute l’occasion de parler de cette entreprise ambitieuse dont le leader est membre de notre club.

Caucase occidental

La section de spéléologie de l.Ecole des Mines de Saint- Pétersbourg invite le Spéléo-club de Paris à prendre part à une expédition dans les grottes du Caucase occidental qui se déroulera du 15 au 31 août environ. Sont projetées les visites des cavités du massif karstique d.Alek (gouffres Zabloudchikh !470m, Routcheïnaya  !350m, TE !450m, Gigantov !220m, Medvej.ya !205m) ou de celui d.Akhtsou (gouffres Fedorovsky !196m, Nejdannaya  !420m).

Expédition Win-Timdouine Haut-Atlas marocain

Win Timdouine 2008 est une expédition scientifique et spéléologique franco-marocaine destinée à dresser un inventaire de la faune souterraine et à poursuivre l’exploration de la plus grande cavité du continent africain située dans le Haut Atlas occidental. Win-Timdouine, la grotte des Lacs. Expédition réalisée sous la double égide du Muséum d.histoire naturelle de Paris et du Muséum de Marrakech, en liaison avec la Délégation du Maroc de l’UNESCO.

Deux membres de notre club participeront à cette expédition qui se déroulera en juillet et août, Jacques Chabert et Laurent Delfour.

SUR VOTRE AGENDA

- Gymnase de la Place des Fêtes : 7 & 21 février, 6 & 20 mars.
- Conférence le mardi 26 février. Tâchez d’être à l’heure !
- Sortie wallonne (et ardennaise) les 22, 23 & 24 février : grotte des Mazurettes, à Signy-l’Abbaye.

LA FIN DU PASSE-MURAILLES

JPEG - 32.2 ko
Avant
JPEG - 28.2 ko
Après

Il était soudainement terrifiant, réaliste en diable, au fond de sa galerie souterraine, sous l’aqueduc d’Arcueil. C’était un secteur peu fréquenté ; il y a bien tenu le coup cinq ans. Mais les vandales ont fini par venir. Le pauvre Passe-murailles a perdu la tête, après avoir perdu un bras.

TROGLODYTES GERMANO-CORSES MENACÉS D’EXPULSION

Reinhard, 67 ans, et sa compagne Michaela, des Allemands de style post-soixante-huitard, sont installés depuis 25 ans dans une

"grotte", en fait un abri sous un bloc de granit, au sommet d’une colline à l’entrée du village de Pianottoli-Caldarello, au sud de la Corse, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Bonifacio. Ils avaient obtenu pour cela l’accord verbal du propriétaire. Il vivent là en élevant des chèvres et des moutons, sans eau ni électricité, avec l’aide d’une poignée de touristes qui viennent en été leur donner un coup de main. Mais le propriétaire est mort et l.héritière, une Genevoise, employée des Nations Unies, veut récupérer son terrain. La justice lui a donné raison, la Cour d’appel de Bastia ayant prononcé en octobre dernier l’expulsion des Allemands, considérés comme des squatters. Plus aucun recours n’est possible, hormis un soutien médiatique. On parle de risque de spéculation immobilière et on envisage même de faire appel à José Bové si les choses se... corsent.

CAVERNES À LA BROCHE

Il fut un temps, la mode était au brochage. Aujourd’hui, elle est au débrochage. Deux cavités que nous fréquentons assez souvent, la Combe aux Prêtres et les Cavottes ont perdu leur équipement fixe.

Vétusté de ce dernier, coup d’arrêt à l’hyper-fréquentation ? On ne sait, car on ne peut pas dire que la concertation, ni même la communication aient été de mise lors de cette opération.

CAUMONT PRIVATISÉ

Nous étions persuadés que la FFS avait acquis l’un des accès à la carrière de Caumont (près de Rouen). Il semble qu’il n’en soit rien. Bien au contraire, c’est un opérateur privé qui s’en serait rendu propriétaire, dans le but d’y organiser des "safaris-découverte-dumonde- souterrain" payants. Du coup, les spéléos indépendants n’y sont plus vraiment persona grata.

CAUCASE CENTRAL

Plus précisément : Géorgie. Serions-nous connus dans ce pays ? Souvenir de notre passage en 1990 ? On peut y voir, ça et là, des panonceaux marqués SCP ! Renseignements pris, il s’agit du South Caucasian Pipeline, charriant le gaz russe. Et si on leur demandait des royalties ?

LE TIMBRE DU MOIS

JPEG - 25.4 ko

Le timbre qui "affranchit" cette lettre a été composé par le rédacteur sur le site de la Poste . portant le nom quelque peu ridicule de MonTimbraMoi . qui permet à tout heureux possesseur d’un accès à Internet d’avoir des timbres personnalisés et parfaitement valides pour l’affranchissement des lettres. Ce timbre a été tiré à 30 exemplaires. Le paysage visiblement karstique qui y figure avec trois entrées de grottes . est représenté sur un tableau sans signature. Il n’a pas encore été identifié malgré les demandes qui ont été faites, notamment via la Lettre n°200 (voir aussi le Quiz sur le site du Spéléo-club de Paris) et les intéressantes réponses qui nous sont parvenues. Une idée ?

LA LETTRE DU SPÉLÉO-CLUB DE PARIS

Février 2008 -N° 262 (27e année)

Rédacteur : Jacques CHABERT, 8 rue Crémieux. 75012 Paris. Tél 01 46 28 57 45, 06 03 45 52 87 jacques.chabert@noos.fr

En l’absence du rédacteur, parti pour un mois et demi en Amérique du Sud, la rédaction est assurée par Daniel TEYSSIER et la mise en page par Jean TAISNE.

Avec la collaboration de Jasmine TEYSSIER, Eynard DE CRÉCY (informations scientifiques), Lionel GAIMARD (Internet), Florent MELLAC (diffusion), Gilles THOMAS, Angiolino TOMAT.


Documents joints


PDF, 123.1 ko