La lettre du Spéléo-Club de Paris

N°277 - Septembre 2009

Jeudi 10 septembre 2009, par Spéléoclubdeparis // La lettre

Retour au réseau trombe

Du 2 au 9 août, une équipe de notre club, composée d’Audrey Beauduc, Cécile Iribarnegaray, Florent Lauthier, Isabelle Miégeville, Bruno Delprat et Pascale Vivancos, est retournée sur un site qui fut un des grands lieux d’exploration du Spéléo-club de Paris, au cours des années 1940 à 1960, le réseau Trombe, dans le massif d’Arbas. Les explorations se poursuivent, notamment avec le Club spéléologique d’Arbas (CSA), dans ce système des contreforts calcaires des Pyrénées haut garonnaises qui compte plus de 100 km de galeries, quelque 1000 mètres de dénivelé, une cinquantaine d’entrées et sept rivières souterraines. Nos camarades ont apporté leur soutien au CSA (Luc Maynaud, Patrick Bresquignan et Philippe Annic) dans l’exploration d’un gouffre vierge, proche du puits de la Hajolle, au pied du pic de Paloumère. Deux traversées ont été effectuées pendant ce camp d’été, grotte Louis - gouffre Bourusse et, plus impressionnant encore, Henne-Morte - gouffre des Commingeois.

Dordogne

Du 10 au 14 juillet 2009, une équipe du Spéléo-club de Paris conduite par Audrey Beauduc, accompagnée de sa mère, Yvette, et comprenant la famille Beilin au complet (Jacques, Estelle, Elie, 7 ans, et Gaspard, 5 ans), Cécile Iribarnégaray, Florent Lauthier et Sabrina Mazon, ont visité le ruisseau souterrain de Font-Anguillère (Rouffignac-de-Sigoulès, développement total de la cavité 3576 m), le réseau Poirier Plansonnie (Azerat, 700 m), deux jolies rivières souterraines, les Douymes (Azerat, 518 et 320 m), le trou du Petit Homme (Cherveix-Cubas, 3600 m) où ont été vus une salamandre et son petit, la grotte du Redoulet-Caudon (Domme, 1400 m).

Montana

Du 1er au 15 août, Richard Watson et Jacques Chabert ont participé à une expédition spéléologique dans la Scapegoat Wilderness Area, une zone sauvage et karstique aux cavités difficiles d’accès. Les principaux objectifs étaient deux grottes voisines, la Green Fork Falls Cave et Kathy’s Icebox. Jacques Chabert fera part de cette expérience peu commune lors d’une des nos prochaines réunions dont la date n’a pas encore été fixée.

Vaucluse

Le 6 juillet, Jacques Beilin a participé à un exercice du Spéléo-Secours du Vaucluse dans la grotte de Saint-Eucher à Beaumont-de-Pertuis. Excellent accueil des spéléos locaux.

Des témoignages sur claude chabert

« Spelunca — où un article de Paul Courbon avait retracé la carrière spéléologique, originale et riche, de Claude — va publier dans son prochain numéro plusieurs articles sous les signatures de Claude Mouret, Jean-Yves Bigot, Peter Bosted (USA), Augusto Auler (Brésil) et Fadi Nader (Libanais, secrétaire général de l’Union internationale de spéléologie et membre de notre club). En tout onze pages évoquant le souvenir d’un "grand spéléologue". On y mentionne souvent le rôle joué par celle qui fut longtemps sa compagne d’exploration avant de devenir sa femme, Nicky. Yves Besset prépare quant à lui un numéro spécial de l’Anar Bull, bulletin de l’Association nationale des anciens responsables de la FFS, qui sera entièrement consacré à Claude. » Jacques Chabert

XIXe Rencontre d’octobre : Saint Laurent en Royans (Drôme, Vercors) - 10 et 11 octobre 2009

JPEG - 40.7 ko

Les Rencontres d’Octobre sont à présent le rendez-vous devenu traditionnel que se donnent les spéléologues-explorateurs et les spécialistes du karst. C’est même, s’il faut en croire Philippe Drouin, rédacteur de Spelunca, la revue de la Fédération française de spéléologie, "la seule manifestation de spéléologie scientifique en France depuis de nombreuses années". Même si tous les sujets traitant de spéléologie peuvent faire l’objet d’une communication, la Rencontre a toujours un thème privilégié. Cette année ce sera : Les écoulements et les drains noyés. De prime abord, le sujet pourrait sembler réservé aux seuls plongeurs, mais il n’en est rien car il intègre évidemment les conduits anciennement noyés : chacun pourra donc, à travers ses observations sur les morphologies pariétales, les sections de galeries, la géométrie et l’organisation des réseaux en zone phréatique ou actuellement dénoyée, proposer un modèle spéléogénétique des conduits noyés. Il est vrai que le concept de «  creusement noyé profond » est un sujet encore très discuté chez les karstologues : la confrontation des modélisations et des observations permettra sans doute d’éclairer les opinions des participants sur ce point fondamental.

Responsable scientifique : Jean-Yves Bigot. Organisé par François Landry (04 75 71 94 82 ou 06 73 13 75 98), avec l’aide des spéléos du GECKOS qui présenteront leurs dernières explorations le samedi soir en séance publique, prépareront le repas de dimanche midi et encadreront avec François la visite de la grotte Roche (Isère) le dimanche après-midi. La réunion se tiendra dans la salle des fêtes de Saint Laurent en Royans. Circulaire envoyée sur demande

Sur votre agenda

  • 17 septembre. 19 h 45-22 h. Entraînement au gymnase. 5 rue des Lilas. M° Place des Fêtes.
  • 19-20 septembre. Puiselet (Nemours) Stage annulé.
  • 22 septembre. Réunion de rentrée au 12 rue Boissonade.
  • 29 septembre. 19 heures. Réunion du Comité départemental (CDS 75), rue Boissonade.
  • 1er octobre. Gymnase.
  • 3-4 octobre. Journées nationales de la spéléologie. Bures-sur-Yvette.
  • 10-11 octobre. 19e Rencontre d’Octobre. St Laurent-en-Royans.
  • 10 ou 17 octobre (à confirmer). Spéléodrome de Rosny. Fabien Fellouche (CDS 93, Spéléo-club de Rosny).
  • 15 octobre. Gymnase.
  • 17-18 octobre. Reconnaissance de sites à désobstruer dans le Châtillonnais. Eynard de Crécy.
  • 20 octobre. Réunion-conférence au 12 rue Boissonade.
  • 24-25 octobre. Doubs ou Jura. Sortie CDS 75.
  • 5 novembre. Gymnase.
  • 11-15 novembre. Lot avec le CS Arbas. Audrey Beauduc
  • 19 novembre. Gymnase.
  • 24 novembre. Réunion-conférence : Spéléologie en Amazonie péruvienne. Joël Raimbourg

Le timbre du mois de juin en concours

JPEG - 8.8 ko

Le timbre de juin a donné lieu à d’intenses recherches de la part de plusieurs de nos camarades. La grotte du timbre a été dessinée d’après une photo de Jean-Daniel Sudres qui a répondu aimablement à notre mail (on pourra apprécier le talent de ce photographe sur son site web). Il s’agit en fait d’une caverne non des Pyrénées, mais de la région Midi-Pyrénées, à savoir le grotte de Lacave, dans le Lot, bien connue des membres du Spéléo-club de Paris (voir le n° 272 de cette Lettre). Nous avons remarqué que l’illustrateur s’était bien inspiré de la photo de J.-D. Sudres, mais l’avait utilisée en miroir... Bravo à Cécile Iribarnégaray et à Guillaume Ley qui recevront tous deux un livre spéléologique qui leur sera remis lors de la prochaine réunion du club.

Le timbre du mois

Le crâne de cet Homo erectus a été découvert dans les dépôts alluviaux de la rivière Solo au centre de l’île de Java (Indonésie), sur le site de Sangiran. Cet hominidé vivait il y a 1,4 million d’années. Le lieu a été classé par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité. Le timbre montre le pithécanthrope rapportant son gibier vers l’entrée de sa grotte. L’homme de Java, comme on l’a également appelé, utilisait des outils de pierre de petite taille.

Portfolio


Documents joints


PDF, 279.3 ko