N°331 - Janvier 2015

Jeudi 15 janvier 2015 // La lettre

UN DÉBUT D’ANNÉE SPORTIF À LA PIERRE ST-MARTIN

Gilles Caldor nous a envoyé un bref compte rendu du camp de huit jours organisé par notre ami Thomas Lecoq de l’AFEGC. Au programme la visite de plusieurs gouffres : Betchanka (grands volumes et concrétions), Karhalzeta (étroit), Nébélé (magnifique avec des couloirs entiers de fleurs de gypse, dans la galerie de Scrouitch), l’Aven de Lucillo, et bien sûr à tout seigneur tout honneur, la Pierre Saint-Martin ! Gilles connaissait bien le réseau où il était allé en 1988 et 1989. Il y avait fait la traversée Tête sauvage - Verna en une quinzaine d’heures ; la combinaison néoprène est nécessaire, car on s’y trempe les fesses notamment dans la rivière du Spéléo Club de Paris, un nom qui rappelle les heures de gloire de notre club ! « Ayant à disposition (à l’auberge de Sainte-Engrâce) les clés du tunnel EDF de la PSM, nous y sommes allés deux fois. La première, le 31 décembre pour retourner voir la salle Chevalier (la deuxième après la Verna) peu connue, elle paraît même plus grande que la Verna, en raison de sa longueur. La deuxième fois, le 2 janvier pour aller dans la galerie Aranzadi : celle-ci s’ouvre de l’autre côté de la salle de la Verna ; on y accède par une escalade de 70 mètres bien facilitée par une main courante. Cette vaste galerie, assez concrétionnée, mène ensuite à la rivière souterraine du méandre Martine, bien resserré par endroits. La dernière journée, fut consacrée au trou des Belges, dont la belle salle est défendue par une sévère chatière en S. » Pourquoi maintenant ne pas retourner à la PSM - en contactant l’ARSIP - afin de poursuivre les explorations, car il reste encore bien des découvertes à faire dans ce prestigieux massif !

TENTATIVE DE VOL À CLAMOUSE

Dans la nuit du 2 au 3 janvier, alors que la célèbre grotte de Clamouse (Hérault) était encore fermée au public, trois individus ont forcé la porte de sortie et ont pénétré à l’intérieur où ils ont provoqué quelques dégâts aux concrétions. L’alerte a été donnée par des capteurs et les trois hommes qui envisageaient vraisemblablement de voler des concrétions pour les vendre, ont pu être arrêtés et placés en garde à vue. Fort heureusement, aucune dégradation n’est visible sur le parcours des touristes. La grotte de Clamouse est une grotte bien connue du Spéléo-club de Paris. Paul Dubois, membre d’honneur de notre club, en a été le directeur, fonction occupée aujourd’hui par sa femme Nicole. Jacques Choppy, à qui ont succédé ses enfants, faisait partie des instances dirigeantes de la grotte. Trois de nos membres les frères Chabert et André Caillaud en ont réalisé la topographie. Michel Siffre, lui aussi, membre d’honneur de notre club, y a réalisé sa troisième expérience « hors du temps » en y séjournant deux mois lors du passage à l’an 2000.

MARTEL TOUJOURS D’ACTUALITÉ

« En 1900, lors de l’exposition universelle, Édouard-Alfred Martel s’intéresse de près aux aménagements du tout nouveau métro pour imaginer le gouffre de Padirac de demain. En rêve, il imagine même un futur à la Jules Verne dans lequel la visite se ferait en engin à propulsion. […] L’histoire du " Nouveau Padirac " ne fait que commencer... » Ainsi est présenté Le gouffre de Padirac. Tome 2 L’invention d’une visite extraordinaire du scénariste Laurent Bidot et du dessinateur Lucien Rollin (à paraître en avril 2015). Le tome 1 Édouard-Alfred Martel et l’incroyable découverte a été publié en 2014. À signaler également Le gouffre de Padirac, de Didier Dubrana, Découvertes Gallimard, 2013. et Édouard-Alfred Martel Explorateur du monde souterrain, de Norbert Casteret, Réédition La Table Ronde, 2014.

LE CALENDRIER DE 2015

À noter sur votre agenda Samedi 31 janvier A.G. du club. Et les réunions-conférences du mardi : 27 janvier, 24 février, 24 mars, 21 avril, 26 mai, 23 juin, 22 septembre, 20 octobre, 24 novembre, 15 décembre. En espérant qu’aucun changement n’intervienne dans les dates prévues. Pour le moment, aucune conférence n’a été programmée avec certitude. Si l’envie vous tente de présenter vos études, vos explorations ou quelque sujet ayant trait au monde souterrain, n’hésitez pas à joindre sans tarder le rédacteur (coordonnées dans l’ours, à la fin de chaque Lettre).

LE TIMBRE DU MOIS

Les grottes de Naracoorte – on en a dénombré 26 – s’ouvrent sur la « côte calcaire », une région touristique située au sud-est de l’Australie. Le parc national de Naracoorte est un important site paléontologique inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les anciennes espèces qui y vivaient étaient plus grandes, parfois même beaucoup plus, que les espèces modernes, comme le ’tapir’ marsupial herbivore Palorchestes azael. Ils cohabitaient avec des kangourous géants, tel le Procoptodon goliah qui pouvait atteindre trois mètres de haut. Cette faune éteinte comprenait aussi des prédateurs, dont le thylacine, Thylacinus cynocephalus, le loup marsupial de Tasmanie, une espèce qui ne serait éteinte que depuis 1936.Une des attractions les plus populaires du parc est la caverne des chauves-souris (Bat Cave) où vivent des milliers de chiroptères, vraisemblablement des Minioptères de Schreibers.

Conférence

Mardi 27 janvier 2015 à 19 heures 45 dans la salle souterraine du Club alpin français d’Île-de-France 12 rue Boissonade

Jacques CHABERT vous propose de jeter un regard décalé sur notre activité spéléologique avec un sujet jamais présenté en tant que tel lors de nos réunions : LES COLLECTIONS SPÉLÉOLOGIQUES Diaporame de Giampetro Marchesi Dans le courant de l’année 2009, pour la préparation du Congrès de l’Union internationale de spéléologie (UIS) qui allait se tenir dans l’université de la petite ville de Kerrville, au Texas, notre ami Philippe Audra, un des piliers de nos Rencontres d’Octobre, avait fait appel à nous pour l’aider à traduire plusieurs diaporamas en Powerpoint, élaborés par la Société spéléologique italienne. Ces exposés, à la riche iconographie, n’ont, à notre connaissance, jamais été présentés en France. Pour commencer cette année 2015 où, nous l’espérons, des intervenants très divers pourront être des nôtres à l’occasion de nos réunions-conférences du mardi (le dernier du mois le plus généralement), nous vous proposons le plus « léger » de ces diaporamas disponibles ayant pour sujet, les collections spéléologiques. C’est un domaine d’une grande variété dans lequel certains membres du Spéléo-club de Paris se sont montrés très actifs. L’humour s’y invite fréquemment, comme vous pourrez le constater. Autres diaporamas à notre disposition : Les processus karstiques, Paysages et géosystèmes karstiques, Les Chauves-souris troglophiles, Marine Caves (en anglais, non traduit).

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SPÉLÉO-CLUB DE PARIS

L’assemblée générale du Spéléo Club de Paris aura lieu samedi 31 janvier 2015 à 17 heures au siège du Club alpin français d’Île-de-France 12 rue Boissonade Paris XIVe.

Cette annonce tient lieu de convocation.

Il est rappelé que seuls les membres titulaires du Spéléo-club de Paris, c’est-à-dire ceux qui sont à jour de leur cotisation CAF, ont le droit de vote. Le vote par procuration est autorisé, mais non le vote par correspondance.

Ordre du jour

  • Rapports moral et financier présentés par les membres du bureau. Au cours de cette A.G. seront évoquées les diverses activités passées et à venir et les questions qui se posent, à savoir (la liste n’est pas limitative) :
    • Les explorations : Trou des Anciens, carrières, plongées souterraines...
    • Le programme des sorties.
    • La formation, la topographie...
    • Le site Internet du club.
    • La formation aux secours.
    • Les publications : la Lettre du Spéléo-club de Paris, les Mémoires du Spéléo-club de Paris, Grottes & Gouffres.
    • Les Rencontres d’Octobre et la mise en page des actes.
    • Le matériel.

Pour toute autre question qu’il vous semblerait utile de traiter à l’occasion de cette A.G., contactez le président Daniel Teyssier.

  • Election du comité directeur (maximum 15 membres). Ceux qui désirent se porter candidats sont priés de se mettre le plus tôt possible en liaison avec le président.
  • A la suite de cette élection, le comité directeur se réunira pour élire le nouveau bureau. Le président Daniel Teyssier ayant effectué deux mandats de deux ans chacun, n’est pas, selon nos statuts, rééligible pour un 3e mandat successif.
  • Apéritif offert par le club et casse‑croûte amical sur place. Participation aux frais (modiques). Merci d’annoncer votre venue. Toute contribution (plats préparés, boissons...) sera la bienvenue. Prière de contacter Jasmine Teyssier qui assurera la coordination.