12 rue Boissonade

Eiao, une île polynésienne mystérieuse

Mardi 26 juin à 19 heures 45

Dimanche 10 juin 2012, par Spéléoclubdeparis // Conférences

Daniel CHAILLOUX qui nous présentera

Eiao, une île polynésienne mystérieuse

JPEG - 12.9 ko

Aux confins de l’archipel des Marquises, au beau milieu de l’océan Pacifique, l’île d’Eiao est rude et abandonnée, dans d’étranges paysages lunaires. Elle dissimule les vestiges des temps anciens lorsqu’elle était une véritable « fabrique » d’outils en pierre dont les réalisations s’exportaient dans toutes les îles polynésiennes. Son étude archéologique lève petit à petit le voile sur le mystère de cette industrie lithique particulière, grâce aux récentes expéditions scientifiques.

Après avoir obtenu un Master en archéologie sur l’étude de l’outillage lithique de l’île de Pâques, Michel Charleux, archéologue, termine un Doctorat sur l’île d’Eiao, ses outils et les échanges « commerciaux » de ceux‑ci à travers la Polynésie.

Daniel Chailloux, spéléologue et topographe, a assisté techniquement Michel Charleux durant la mission EIAO 2011.

Cette mission archéologique s’est déroulée du 8 mars au 25 avril 2011, dont 34 jours passés sur l’île déserte. Elle a consisté à topographier les soubassements des habitations et les sites cultuels disséminés parfois sous une épaisse couverture végétale. De nombreux foyers de traitement du basalte, attestant d’une industrie lithique très évoluée, ont été découverts. Daniel Chailloux a utilisé le DistoX comme outil de topographie et le logiciel Auriga pour cartographier et positionner très précisément les principaux sites archéologiques sur la carte de l’île.

Par ailleurs Daniel poursuit toujours d’intenses activités souterraines et nous montrera quelques images de sa dernière expédition dans “la plus belle grotte du monde”, Lechuguilla, au Nouveau-Mexique, une cavité qui à présent dépasse largement les 200 km.