12 rue Boissonade

La source sous-marine de port-miou

Mardi 28 février à 19 heures 45

Lundi 20 février 2012, par Spéléoclubdeparis // Conférences

Nous recevrons notre ami, le karstologue Eric Gilli.

Les sources sous-marines de Port Miou et du Bestouan (Marseille et Cassis) correspondent à deux exutoires d’un même aquifère dont les drains noyés ont été explorés sur plusieurs kilomètres. Ces sources karstiques d’un débit total d’environ 7 m 3 forment le fleuve du Sud-est le plus important entre le Rhône et l’Argens. Elles ne sont pas exploitées car leurs eaux sont saumâtres.

Les premières explorations en plongée dans la source de Port-Miou ont eu lieu en 1955 par l.équipe de Jacques-Yves Cousteau. L’étude scientifique a débuté dans les années 60. Un barrage expérimental souterrain a été construit dans le but de diminuer la salinité. Mais le projet de captage a été abandonné en 1979. Les explorations spéléologiques postérieures puis des études et bilans réalisées dans les années 2000 ont confirmé que la salinité est purement marine et qu’elle est présente, à Port Miou, à 2 km de l’entrée dans un puits exploré jusqu’à 179 m de profondeur.

Eric Gilli, professeur à l’Université Paris 8 & UMR Espace 6012 Nice, est l’auteur de de plusieurs ouvrages, dont les derniers Que sais-je ? sur la spéléologie et le récent Karstologie (voir la Lettre de septembre 2011). Spécialiste des grands volumes souterrains, il a parcouru le monde karstique en tous sens. Il a participé à plusieurs expéditions du Spéléo-Club de Paris en Turquie, notamment dans la grotte de Tilkiler, près de Manavgat, où nous avons exploré avec lui plus de cinq kilomètres de galeries. Il poursuit actuellement ses recherches spéléologiques à Madagascar.