La lettre du Spéléo-Club de Paris

N°303 - Mars 2012

Vendredi 2 mars 2012, par Spéléoclubdeparis // La lettre

Pierre Srinati au belize

Notre camarade suisse Pierre Strinati revient d’un voyage de recherches biospéologiques au Belize, pays d’Amérique centrale sur la mer des Antilles (suivant les prescriptions de Claude Chabert, il évite désormais d’utiliser le mot "expédition"...). En période de crue, les immenses rivières souterraines qu’on y connaît sont impossibles à pénétrer, mais il a pu visiter de petites grottes non envahies par les eaux et donc plus favorables à la faune cavernicole terrestre.

Le monde souterrain meusien en pleine lumière

JPEG - 26.3 ko

La Meuse est le département lorrain où l’activité spéléologique est la plus intense. On pense en particulier aux cavités aveugles que les carriers, pour leur plus grand dépit, ont découvert dans les carrières, principalement à Savonnières-en-Perthois. Le Groupe d’études et de recherches spéléologiques meusien (GERSM) édite, sous la signature de Jean-Marie Goutorbe, un ouvrage, Meuse souterraine, sur cet aspect méconnu du département. Le livre comporte deux parties : le karst meusien et les carrières souterraines du Perthois. On y parle de géologie, archéologie, paléontologie, faune, extraction de la pierre, culture du champignon de Paris et, bien évidemment, de grottes et de gouffres. Ce livre à la riche iconographie "76 pages couleur de format A4 sur papier couché avec couverture cartonnée" est proposé en souscription jusqu’au 3 avril au prix de 18 euros (après cette date le prix de vente sera de 24 euros). Port 4,50 euros (1 ou 2 ex.) ; 6,50 euros (3 à 6 ex.) Chèque à l’ordre du GERSM à envoyer avec vos coordonnées au GERSM, 13 voie des Fusillés, 55000 Bar-le-Duc.

JPEG - 35.4 ko

** Dans le cadre du beau château de Thillombois, à quelque 30 km au nord-est de Bar-le-Duc, le département de la Meuse dévoile ses trésors souterrains. Ouverture les dimanches 4, 11 et 18 mars. Projection du film Entre argile et calcaire, enquête géologique. Conférence de notre ami, le spéléologue Jean-Marie Goutorbe sur La Meuse souterraine : un monde de grottes et de gouffres.Précisions au 03 29 84 50 50.

Disparition de claude dubois

C’est avec une infinie tristesse que les dirigeants du CAF d’Île-de-France nous ont fait part du décès subit de Mme Claude Dubois à son domicile parisien le 25 février. Sa famille, c’était le CAF à qui, pendant de nombreuses années, cette bénévole dévouée a rendu des services éminents notamment par sa présence sympathique et efficace à l’accueil.

Les tuiles de la calomnie

À Miami des ouvriers s’apprêtant à rénover un toit ont eu la surprise de découvrir des centaines de chauves-souris installées sous les tuiles. Une étonnante vidéo que l’on trouvera reproduite en d’innombrables endroits sur le net. On peut en voir une version longue en passant par bats roof miami (Ici). Ce document largement diffusé a donné l’occasion à de multiples internautes d’ajouter leurs commentaires stupides sur le danger que représenteraient ces animaux que l’imagerie populaire continue à diffamer. La langue anglaise nous en donne un exemple avec l’expression to have bats in the belfry [avoir des chauves-souris dans le beffroi] qui signifie avoir l’esprit quelque peu dérangé. Rappelons qu’en France tous les chiroptères bénéficient d’un statut d’espèces à protéger depuis un arrêté ministériel de 1981 confirmé en 2007.

Maroc en juillet

JPEG - 19.2 ko

Un juillet sans jambon, voilà ce à quoi nous invite Laurent Delfour répondant de la sorte à la proposition de notre ami Michel Chassier. Ce dernier, qui en avril 2010 est venu nous présenter ’40 ans d’explorations dans le Rif marocain, autour du Kef Toghobeit’, organise un camp dans cette région du nord du Maroc qu’il connaît si bien. Ce sera en juillet (avant le Ramadan qui commence le 20 juillet). Les membres du Spéléo-club de Paris sont conviés à participer à ce projet en s’adressant à Laurent ldelfour@yahoo.fr qui leur donnera toutes les précisions nécessaires.

Le timbre du mois

JPEG - 57 ko

Le tiankeng de Houping est une des grandes attractions du magnifique karst chinois de Wulong, situé au sud-est de la province du Sichuan. Ce tiankeng est une doline d’érosion géante de quelque 300 m de largeur et de profondeur formée par plusieurs tiankengs cylindriques coalescents. À leur base s’ouvrent de vastes cavernes. Timbre d’une carte pré-affranchie qui nous a été offerte par le spéléophilatéliste japonais Atsushi Fuji.


Documents joints


Ogg Video, 183.2 Mo