La lettre du Spéléo-Club de Paris

N°300 - Décembre 2011

Jeudi 15 décembre 2011, par Spéléoclubdeparis // La lettre

Bibliothèque

La fin d’une grosse étape

Le travail d’inventaire et d’estampillage de la bibliothèque du Spéléo-club de Paris a été achevé le 8 décembre grâce au couple Teyssier assisté de Jean Taisne et Bénédict Humbel. Merci à tous ceux et celles qui ont aidé au “domptage” de cette grosse bête.

La Voix de l’Oryctérope

JPEG C’est le jeudi 8 décembre, peu avant 18 heures, qu’elle s’est fait entendre – et nous l’avons trouvée suave. “ La Voix de l’Oryctérope ”, unique publication spéléologique du Zaïre, a été placée par l’ordre alphabétique à la ligne ultime de l’inventaire de notre bibliothèque. * L’estampillage est terminé et nos collections vont bientôt prendre le chemin de l’Université Paris-Sud, à Orsay. Les membres et sympathisants du Spéléo-club de Paris sont d’ores et déjà priés de polir leurs biceps, pour le transfert des quatre-vingts conteneurs. Oh ! ce ne sera pas sans un certain serrement de cœur, mais enfin une bibliothèque est faite pour être consultée – ce qu’elle n’était guère. On trouve d’autres bibliothèques spéléologiOrycteropus afer ques francophones, de par le monde : Champagne-sur-Oise, Lyon, Chambéry, La Chauxde-Fonds, Bologne. Pour le SCP, Orsay est tout de même plus accessible. Nous irons donc y fourrer notre nez – comme le fait l’oryctérope...

(*) Mais pour beaucoup de gens l’oryctérope est le premier de tous

Du gypse sur mars !

JPEG - 19.6 ko
La veine de gypse, telle que l’a photographiée le rover d’Opportunity.

Pour étudier la géologie de Mars la Nasa a, en janvier 2003, réussi à poser sur la planète deux robots mobiles à six roues, des rovers, dont la durée de fonctionnement prévue était de l’ordre de 90 jours. Le premier robot, Spirit, a largement dépassé le temps d’utilisation espéré puisqu’enlisé dans des terrains meubles il a cessé d’émettre des signaux en 2010. Son frère, Opportunity, qui s’apprête à affronter un nouvel hiver martien (154 jours), a poursuivi depuis 9 ans ses recherches sans faillir, en envoyant de précieuses informations scientifiques. Récemment il a découvert une veine de sulfate de calcium, c’est-à-dire de gypse. Certes celle-ci est de petites dimensions, 1 à 2 cm de large et 50 cm de long, mais cet échantillon semble avoir apporté enfin une preuve incontestable de la présence ancienne de l’eau sur le sol de la planète. Et le vieux rover, qui a déjà parcouru 34 km, n’a pas dit son dernier mot et compte reprendre la route pour étudier l’argile du cratère Endeavour, malgré l’usure de ses instruments. Merci à Emmanuel Gaffard et Gilles Thomas qui ont attiré notre attention sur cette découverte d’un matériau — une info peu diffusée — qui ne peut laisser indifférents les spéléologues que nous sommes.

Le timbre de noël

JPEG - 32.9 ko

Cette Nativité est due au peintre italien Mariotto di Nardo, connu de 1393 à 1424. Cette œuvre est exposée au musée du Petit-Palais d’Avignon. La grotte servant de crèche est suggérée de façon succincte par un porche rocheux surmonté d’un auvent. Ce timbre de petites dimensions fait partie d’un carnet présentant 12 Nativités des musées français. Un autre tableau, une Adoration des mages, du maître de Rimini (école italienne, vers 1330), provenant du Musée des Beaux-arts du Palais Fesch d’Ajaccio, nous montre également une crèche dont l’aspect souterrain est sommairement indiqué. Cette série d’autocollants à valeur permanente est actuellement en vente à la Poste au prix de 7,20 €, c’est-à-dire au prix normal pour des lettres prioritaires.