La lettre du Spéléo-Club de Paris

N°298 - Octobre 2011

Vendredi 14 octobre 2011, par Spéléoclubdeparis // La lettre

Rencontre d’octobre de saint-robert

La 21e Rencontre d’Octobre s’est tenue les 1er et 2 octobre dans le beau village de Saint-Robert en Corrèze juché au sommet d’une butte-témoin. Le télescopage — tout à fait involontaire — avec les Journées nationales de la spéléologie a diminué le nombre de participants, mais l’organisation excellente due à notre ami Claude Mouret et l’ambiance chaleureuse ont largement compensé ce handicap. Lors des trois séances de travail, les participants ont eu plus de temps pour s’exprimer et pour répondre aux questions posées par l’assistance. L’excursion du dimanche après-midi a montré que le thème des buttes-témoins choisi comme thème privilégié de la Rencontre était parfaitement adapté à cette intéressante région de la Corrèze. Plusieurs cavités, sources et sites karstiques ont pu être visités.

Actes de la 20e rencontre d’octobre

JPEG - 79.9 ko

Les Actes de la Vingtième Rencontre d’Octobre sont sortis quelques semaines avant la Rencontre de St-Robert. Copieux sommaire de 21 communications. Trois sont consacrées à Jacques et Brigitte Choppy, à l’occasion de ces Journées Choppy. La place manque ici pour analyser en détail les “papiers” présentés. Mentionnons rapidement les études sur le Lot (Joël Trémoulet, Christian Subias, André Tarrisse...), les débits de Port-Miou (Baudouin Lismonde et al.), la biographie de Corbel (Bernard Chirol), quelques grottes bretonnes (Philippe Drouin), le comportement surprenant d’une source suisse (Patrick Dériaz et al.), la ventilation artificielle des cavités à CO2 (Michel Soulier), le système karstique de Francheville-Creux Bleu en Côte-d’Or (Bénédict Humbel), la poursuite des recherches sur le karst du Khammouane au Laos et des textes historiques inédits sur Édouard-Alfred Martel (Claude Mouret), la paléo-rivière souterraine de St-Remèze en Ardèche, l’âge des grottes et les captures karstiques par Jean-Yves Bigot qui, comme d’habitude, a brillamment assuré la rédaction de ces actes.

Actes de la 20e Rencontre d’Octobre 136p. 15euros (+ port 4 euros)

La bibliothèque du spéléo-club de paris

On se souvient que grâce à la ténacité de Jasmine Teyssier une excellente solution a été trouvée pour notre bibliothèque entreposée depuis novembre 2002 chez Dominique et Elisabeth Lavaur à Mareil-Marly (voir la Lettre de septembre 2010). Une convention est en cours de signature avec la bibliothèque STAPS de l’Université des sciences d’Orsay qui a accepté d’accueillir cet important fonds d’ouvrages et de périodiques. Avant de transporter le tout à Orsay, il nous faut procéder au catalogage de tous les documents qui doivent être marqués “Spéléo-club de Paris”, car ils resteront notre propriété, répertoriés avec une cote, catalogués sur ordinateur et mis en cartons dans l’ordre où ils devront trouver leur place sur les rayonnages de la faculté. C’est là un long travail auquel se sont attelés Dominique Lavaur, Bruno Delprat, Daniel et Jasmine Teyssier. Les 8 et 9 octobre ont apporté leur collaboration Cécile Iribarnégaray, Florent Lauthier, Audrey Beauduc-Racine et Christophe Racine, Sabrina Mazon et Jacques Chabert, sans oublier l’indispensable Elisabeth Lavaur. Un nouveau week-end de catalogage est prévu les 22 et 23 octobre. Votre aide serait la bienvenue.

Lucioléo labellisée pour son design

JPEG - 25 ko

Étrange animal à trois pattes, Lucioléo est un abri souterrain destiné à l’origine à apporter une nouvelle dimension aux Évènements obscuricoles qui, à l’initiative de Dominique Lavaur, ont réalisé les premières “promenades sensorielles” dans l’obscurité des cavernes aménagées pour le tourisme. Depuis 1999, l’Observeur du design repère des réalisations industrielles au design innovant auxquelles il décerne son label lors d’un concours international de création industrielle. Ce “Refuge silencieux” qu’est Lucioléo a obtenu cette année cette récompense comme “premier habitat mobile sans empreinte adapté au monde souterrain”. Lucioléo, modèle et marque déposés par Le toucher minuscule, est dorénavant couverte d’une membrane céramique assurant un enveloppement imper-respirant à l’habitacle.

Une (troglodyte) de baumugnes

Baumugnes, petit hameau des Hautes-Alpes, proche du col de la Croix Haute, sur la commune de Saint-Julien-en-Beauchêne, a été chanté en son temps par Jean Giono. Il est revenu d’actualité par la mésaventure d’une Dijonnaise qui y a trouvé refuge dans une grotte. Souffrant de symptômes douloureux qui ont commencé par des raideurs dans la nuque accompagnés de maux de tête, elle s’est révélée victime d’électrohypersensibilité, une affection heureusement fort rare causée par les ondes des Wi-fi et autres GSM qui nous inondent tous.

Le timbre du mois

JPEG - 87.7 ko

La grotte d’Azé se trouve à 8 km à l’est de Cluny. Elle doit sa découverte à la persévérance des spéléologues locaux qui ont mis au jour environ 1200 mètres de galeries dont une partie noyée. Cette cavité est un remarquable site paléontologique avec des nombreux ossements de lions et d’ours des cavernes et présente un éventail complet d’occupation humaine s’étalant de l’acheuléen, le paléolithique inférieur, jusqu’au Moyen Âge. Timbre “collector” Bourgogne 2011.

1 Message


Derniers commentaires

27/10 — N°298 - Octobre 2011 — par anffyp

chanel bags ireland Thouht I would look at the wrbsite ; I like it and I loved the revival. God bless. ceepoq http://www.chanelireland.eu - chanel bags (...) Lire la suite »