jura mai 2011

Autour de St Claude

Lundi 18 juillet 2011, par Bibine, Cécile Iribarnégaray, Nicolas Gibelin, Rémy // Sorties

Le mot de Rémy :

Sur l’invitation de Cécile, Le SCP s’installe non loin de St Claude dans le jura.

Stéphane, Nicolas, Sabine, Florent, Cécile et Rémy se retrouvent au sympathique gite du "JOLY".

Le gouffre du Haut Crêt est au programme. Après étude de la topo et préparation des kits, la caravane se lance non sans "égarements" jusqu’au trou.

Nos équipeurs de pointe nous permettront de visiter ce gouffre constitué d’une suite de jolies verticales entrecoupées d’étroitures un minimum "techniques" !!

On est entré dans le gouffre sous la pluie, on en es ressorti sous les nuages.

Le lendemain, de peur que la pluie nous arrose comme la veille, nous déciderons de faire l’opération "lavage du matériel" de bonne heure, sous les rayons du soleil, dans la fontaine municipale au pied du gite.

Nous profiterons de nos dernières heures de soleil pour chercher l’entrée de la Grotte des Foules. Après l’ascension du lit du ruisseau à sec où l’eau à laissé sa place à une végétation luxuriante, nous arriverons non sans efforts sous le cirque des Foules à l’entrée de la grotte.

Heureux d’avoir repéré un nouveau trou à explorer, après avoir regarni les spéléomobiles de nos équipements, le retour sur Paris se fera en partie sous la pluie.

Nous reviendrons ....

Le mot de Sabine :

Dès le vendredi soir nous rejoignons le gite fort agréable et à l’accueil charmant du Joly St Sauveur au Martinet (Villard St Sauveur près de St Claude (39).

Levé samedi matin aux alentours de 7h30 pour une entrée dans le gouffre de Haut Crêt sur les coups de 13h sous une pluie battante. Après un périple entre course de vélo, multiples aller retour entre le Haut Crêt et Lamoura pour trouver le point de chute vers le petit village de Tressus. Suivi une petite marche d’approche de 100 mètres en montée à travers champs et forêt,le tout sous un superbe soleil, on arrive dans l’orée de la forêt du lynx comme l’appel Florent pour tomber sur l’entrée de ce beau gouffre sur le plateau. Puis retour vers les véhicules pour nous équiper et remontée pour la découverte. Mais hélas le temps que Florent et Stéphane équipent le gouffre, patatras, une pluie incessante nous accompagne et ne nous lachera pas.

Le gouffre de Haut Crêt fait environ 115 m sans véritable difficulté, avec une superbe étroiture en bas du puit d’entrée (P18) qui si mal prise peu poser problème à la remontée. Suit un P 7 étroit, suivi d’un P 27 beaucoup plus vaste. Puis une petite escalade de 3m qui nous conduit à un P 14 débouchant dans un couloir où l’on peut admirer de beaux domes de stalagmites... et où repose un reste de squelette ! En hauteur, des cheminées sont à explorer, et sur le bas un autre puit mais dommage pas de corde pour son exploration. Remontée vers la surface après une petite pose déjeuner.

Le lendemain nous nous sommes fait une petite rando pleine de charme. Nous avons remonté le lit du torrent des foules en crapahutant au milieu de magnifiques rochers recouvert de mousse à la recherche de la grotte des foules (réseau de 6 kms environ) se trouvant au bas du cirque des foules. La mousse bien verte dans laquelle avec un temps estival on a envie de s’allonger du fait de son aspect moelleux dû à la pluie fraichement tombée la veille.

Après une petite dinette chacun se fit la bise et reparti vers Paris en emmenant avec nous les restes de la pluie du week end.

Encore un beau et trop court week end de passé à explorer les dessous et dessus de notre charmante terre. Avec un grand merci à Cécile pour cette charmante petite sortie jurassienne.