La lettre du Spéléo-Club de Paris

N°291 - Janvier 2011

Lundi 10 janvier 2011, par Spéléoclubdeparis // La lettre

Oman

Le sultanat d’Oman est un pays en grande partie désertique, à l’extrême est de la péninsule arabique. On y connaît des grottes dans les montagnes du nord et du sud, mais le pays, longtemps fermé au tourisme, a peu été visité par les spéléologues hormis quelques Anglais et Américains qui y travaillaient. Le 28 novembre dernier notre camarade Pierre Strinati nous a envoyé une carte postale de Al Hoota Cave (on connaît cette grotte sous d’autres noms : Kahf Hoti, Al Hoti, Al Hotta...), une belle cavité de grandes dimensions (4975 m, 262 m), située dans les montagnes de Al Hamra, à 800 m d’altitude. Ouverte au tourisme depuis 2006. Dans un lac souterrain vit un poisson troglobie aveugle le Garra barreimiae, plus ou moins apparenté à la carpe (cyprinidés).

Sanctum

Pour se faire peur à l’avance on peut regarder sur la Toile la bande-annonce du film Sanctum (réalisateur Alister Grierson), une nouvelle production de James Cameron (Titanic, Avata ). C’est très très spéléo avec beaucoup de plongée, le tout sera en 3D. Sortie aux Etats-Unis en mars 2011, en France pas de date annoncée.

Crue décennale

Notre ami dijonnais Bernard Le Bihan nous a informé que, d’après les données météorologiques venant de Val Suzon (Côte d’Or), le Suzon avait atteint le 7 décembre un débit de l’ordre de 12 m3/seconde, c’est-à-dire celui d’une crue décennale. On peut en déduire que le niveau des eaux dans le gouffre de la Combe aux prêtres devait être exceptionnellement haut. La base des puits d’entrée devait être noyée.

Genouillères

JPEG - 10.2 ko

Aïe les genoux sur les cailloux ! Essayez les genouillères utilisées dans le monde du travail et a priori inconnues des distributeurs et fabricants de matériel spéléo. Fabriquées dans une mousse épaisse d’un centimètre et résistante, elles offrent un confort inégalé et permettent de marcher à quatre pattes sur n’importe quel sol. Dimensions : hauteur 21cm, largeur 15cm. Poids : 20 grammes l’une. Prix indicatif (la paire) : 9 à 10 . On en trouve en vente sur internet et sans doute chez les commerçants (vêtements de travail, bricolage, quincaillerie ?). Elles se glissent dans les poches de genoux des sous-combinaisons spéléos. Tenues en place de cette manière, c’est-à-dire sans attaches derrière la jambe, elles n’entraînent aucune irritation et on oublie complètement leur présence. Malheureusement les sous-combinaisons ne sont pas toutes équipées de ces poches. On pourrait envisager d’en coudre, mais il faudrait pour cela utiliser un tissu souple similaire à celui de la sous-combinaison. Ceux qui, sur nos conseils, ont adopté ces genouillères en ont été pleinement satisfaits.

Le timbre du mois

JPEG - 80.1 ko

La fontaine de Vaucluse est une cavité extraordinaire dont la genèse est liée à un événement géologique de première importance connu sous le nom de crise messinienne. Celle-ci correspond à l’assèchement de la mer Méditerranée durant le Messinien (fin du Miocène), c’est-à-dire il y a 5,96 à 5,33 millions d’années. La fermeture du détroit de Gibraltar, à l’origine du phénomène, a eu pour conséquence une baisse du niveau marin de l’ordre de 1500 à 2500 mètres. Les fleuves du pourtour de la Méditerranée ont à cette occasion baissé leur niveau de base en creusant de gigantesques canyons de plusieurs centaines de mètres de profondeur dont le Rhône a conservé des traces. La réouverture du détroit de Gibraltar a été suivie d’une remontée du niveau de base et du comblement de la partie basse des fleuves par les sédiments. Les eaux du bassin souterrain de 1100 km² récupérant les eaux du mont Ventoux, des monts de Vaucluse, du plateau d’Albion et de la montagne de Lure, n’ayant plus accès à leurs anciens exutoires n’ont trouvé comme sortie qu’un gouffre vertical préexistant creusé à l’origine de haut en bas, la fontaine de Vaucluse, qu’elles ont remonté sur plus de 300 mètres et élargi au fil des années. Ainsi a été créée cette fabuleuse source (vauclusienne). Sa base, qui a été atteinte en 1985 par l’engin filoguidé Modexa, est située à 224 mètres sous le niveau actuel de la mer !