25-26 septembre 2010

Borne aux Cassots

Lavigny (Jura)

Jeudi 21 octobre 2010, par Audrey Beauduc, Cécile Iribarnégaray, Florent Lauthier, Guillaumuss, Nicolas Aymard, Sabrina Mazon // Sorties

Sortie organisée par le CDS75. Les participants :

SCP : Cécile, Florent, Audrey, Christophe, Sabrina , Guillaume, Nicolas, Isabelle, Bruno, Stéphane, Thibault, son amie Florence et une amie débutante Maryam.

AFEGC : Julia P., Emmanuel D., Stéphane V., Philippe A. Bruno G.

CMA : Stéphane B., Yannick B.

On était très nombreux à ce week-end : 20 participants ! Et ce fut très sympa !

Le samedi, nous partîmes faire la Borne aux Cassots. C’est une longue promenade semée d’éboulis à monter et à descendre.... Tous ne sont pas allés jusqu’au "Bout du monde", et à leur grand regret, n’ont pas pu voir les magnifiques salles, récompense de tant d’efforts. Pour info, la durée totale de la sortie pour les plus lents fut de 8h, pique-nique et pauses photos compris !

La soirée se déroula autour de bucatini carbonnara, salade d’endives, et pour finir, deux Tiramisu géants, champagne et dragées pour fêter les unions et futures naissances.

Le dimanche, le groupe se divisa en deux : balades autour du gîte et une petite cavité : la Lésine du Champ Guillobot à Poligny. Puits assez large qui peut être équipé en double (sur spits), 5 à 7 fractionnements, arrivée sur une vaste et majestueuse salle assez concrétionnée, avec un éclairage puissant on profite pleinement de la cavité (plafond à 30m).

La Lésine, par Julia :

Au milieu de la forêt, à une trentaine de mètres de la route forestière, se trouve l’orifice double, de vastes dimensions, qui commande un puits de 45 m, oblique dans ses 20 premiers mètres. Après une intéressante descente, fractionnée à plusieurs reprises, on prend pied sur un talus d’éboulis, au milieu d’une vaste galerie en diaclase très concrétionnée, longue d’une centaine de mètres. La salle bénéficie d’un concrétionnement exceptionnel pour le Jura, de grande taille, et une petite balade dans tous les coins et recoins de la galerie vaut bien la peine. La visite pourrait continuer, en escaladant, dans deux puits concrétionnés. Mais nous nous sommes arrêtés là. Une petite sortie de 2-3 heures, très chouette et jolie, bien adaptée pour l’initiation.

La Lésine, par Guillaumuss :

Julia a parfaitement résumé cette sortie idéale pour un dimanche et/ou pour une initiation, elle serait à refaire pour explorer totalement les deux puits dont parlait Julia. Avec des concrétions imposantes (le "FADA" serait FOU en voyant cela...) et glissantes, il nous manquait un bout de corde ou quelques sangles pour s’assurer, histoire d’être détendu du baudard  ! De plus, il y a sûrement du potentiel pour les photographes du club, en prévoyant plusieurs éclairages pour cette cavité assez sombre. D’ailleurs, Nico2-bricole-tout y a testé pour la première fois un prototype de lampe à LEDs qui, j’en suis sûr, va révolutionner la spéléologie dans moins de 10 ans :) Affaire à suivre...

Et comme d’hab, lavage du matos dans la rivière et retour sur Paris en soirée.


Documents joints

Infos Borne aux Cassots
HTML, 9.6 ko