Camp au Trou des Anciens

24 juillet- 1er août 2010

Mardi 15 juin 2010, par Audrey Beauduc, Eynard de Crécy, Spélaïon, Spéléoclubdeparis // Stages, sorties, congrès

TROU DES ANCIENS Francheville, Côte d’Or Camp de désobstruction Du samedi 24 juillet au dimanche 1er août 2010

En partenariat avec Dijon Spéléo (président Daniel Blanchard) Responsable : Eynard de Crécy, président du Spéléo-club de Paris Responsable treuil : Hervé Paturel (Dijon Spéléo)

La collaboration d’individuels d’autres clubs est possible.

La désobstruction du trou des Anciens (forêt des Enseinges, Francheville, Côte d’Or) a été commencée il y a environ vingtcinq ans par Eynard de Crécy et ses camarades de Dijon Spéléo. Sur une proposition d’Eynard, les travaux de désobstruction ont été repris en janvier 2004 par le Spéléo-club de Paris. Les deux premières années ont été consacrées presque uniquement à sortir les tonnes de déblais entassés par Eynard et Benoît Brunel dans un angle du fond du gouffre et qui bouchaient tout accès à la suite de l’aven. Peu à peu, les améliorations techniques apportées par les uns et les autres, notamment nos amis de Dijon Spéléo Hervé Paturel et Daniel Blanchard, ont permis d’aborder une phase plus prometteuse. Nous sommes à présent engagés dans une diaclase plus étroite où la progression devrait être plus rapide. Et surtout nous disposons d’un matériel — le treuil électrique — qui nous libère du travail le plus astreignant, la sortie des seaux. Mais la mise en place de tout le barnum consomme la plus grande partie des week-ends de désobstruction. C’est pour cette raison qu’il a été proposé de s’installer sur place pendant une semaine entière, avec de plus grandes chances de déboucher dans des espaces libres et de terminer le camp par une exploration véritable... Au fil des ans, la cavité qui accusait au début de 2004 une profondeur de quelque 19 mètres atteint aujourd’hui 24,50 mètres de développement vertical. M. Alain Verger, maire de Villecomte, a mis ses talents de sourcier pour nous prédire la découverte de galeries de 6 mètres de large, à 27 mètres de profondeur ! Plus que 2,50 mètres à creuser ! Il suffit d’être optimiste... Et que fait-on avec le pessimisme ?

Hébergement : Camp sur place. Logement sous tente. Chacun apportera sa tente (possibilité de prêt de tente et matériel divers si nécessaire). Repas pris en commun. Partage des frais. Vous avez la possibilité de venir pour une durée plus limitée que la totalité de la semaine, ne serait-ce que pour quelques heures. Mais il est préférable de nous prévenir quelque temps à l’avance. Possibilité d’aller chercher les participants non motorisés en gare de Dijon. Possibilité pour ceux qui le désireraient de visiter d’autres cavités de la région...

Contact : Eynard de Crécy