Formation aux Techniques de Secours

13-14 mars 2010 au Puiselet

Vendredi 23 juillet 2010, par Guillaumuss // Stages, sorties, congrès

Un groupe du SCP (Samer, José, Sabrina et Guillaume) a participé au stage Formation aux Techniques de Secours (FTS). Jacques B. faisait partie des encadrants.

Ce stage se déroule en deux week-ends : un premier au Puiselet pour voir ou revoir les principales techniques de secours. Le second en cavité pour mettre en pratique. Même s’il vaut mieux savoir bien équiper pour en profiter au mieux, le stage reste accessible à des personnes non initiées, comme Sabrina et Guillaume, qui n’ont fait que le premier week-end et dont voici le résumé...

Samedi, sous forme d’ateliers :
- Nous commençons par voir les grands principes en spéléo-secours, notamment : utilisation de cordes de 10mm, distinction entre équipement de progression pour les sauveteurs, et équipement secours pour faire évoluer la civière. Le moindre amarrage secours sera un répartiteur de charge sur 3 points, que nous apprenons à faire et surtout vérifier !
- Nous découvrons ensuite l’association poulie-bloqueur pour confectionner un palan afin de tracter une charge.
- Nous apprenons la mise en place d’une tyrolienne (avec descendeur-stop) en montée ou en descente.
- Nous faisons connaissance avec la civière (vide), notre amie durant le week-end. Elle le sera moins une fois "remplie" d’une victime... Nous apprenons à régler et ajuster les différentes sangles. Les genoux légèrement fléchis de la victime permettent un plus grand confort. Félicitations à notre cobaye qui y restera sanglée plusieurs heures durant l’exercice, avec un seul bras de libre (petit exploit, les victimes simulées imposant généralement d’avoir les deux bras à l’extérieur)
- contrepoids (ou balancier) et frein de charge pour monter ou descendre une civière. Ces deux techniques peuvent s’employer aussi dans une manœuvre dite "tête-pieds", pour éviter d’avoir à installer un tyrolienne (couteuse en temps et en équipiers)

Dimanche : exercice complet avec une civière (et sa victime).

Le groupe de sauveteurs se sépare en trois équipes, chacune composée d’un chef et quatre équipiers et en charge d’un tronçon du circuit imaginé par les cadres. Des cadres qui ont pris un malin plaisir à nous faire faire des zigzags (!) : portage en étroitures + montée + vire + passage aérien (tête-pieds) + descente + remontée + vire + descente + remontée + tyrolienne...

Ce premier week-end fut très instructif, encore plus pour les nouveaux ! Globalement, nous avons été impressionnés par les techniques employées qui nous permettent de faire à peu près ce que l’on veut avec une civière ; également par tout le matériel utilisé (bloqueurs, descendeurs, poulies à gogo, et plus de 1200 mètres de cordes à disposition !)

En secourisme classique, un brancardage avec obstacles (muret, porte étroite, escalier) s’effectue normalement à 4. Mais en spéléo-secours, nous n’étions pas trop de 15 pour porter la civière, en relais, dans les étroitures, les vires, etc... C’est un gros travail d’équipe, qui nous a permis de côtoyer des spéléos expérimentés et partager leurs astuces et méthodes très efficaces :)

Enfin, une très bonne ambiance, avec un repas au restaurant le samedi soir pour faire davantage connaissance... Un stage à refaire l’année prochaine !

Ci-dessous, quelques photos extraites de l’album complet du Comité Spéléologique d’Ile-de-France (COSIF).